Eglise Sainte Marie-Madeleine - Les beautés du tournaisis

Les beautés du  Tournaisis 

Aller au contenu

Menu principal :

Eglise Sainte Marie-Madeleine

Chaque logo de site ci-bas donne un accès direct sur l'article du site en question en rapport au sujet.
Situation : Terrasse de la Madeleine
La population de la paroisse Saint-Jacques connait un tel accroissement qu’il faut songer à créer une nouvelle paroisse.
Sa construction en 1252, placée sous le patronage de sainte Marie-Madeleine, fut décidée par l'évêque de Tournai Gauthier de Marvis,  quelques jours avant son décès. C'est à lui qu'on doit le choeur gothique de la cathédrale.

L’édifice est construit aussitôt dans un style d’une grande sobriété et d’une pureté remarquable qui est venu jusqu’à nous sans grandes altérations.
Son architecture gothique est très sobre, à part les fenêtres en triplet qui éclairent le transept et le choeur. Les tours de la façade, dont l'une reste inachevée, remontent au XIVè siècle. Le retable du maître-autel, composé de panneaux en bois sculptés et polychromes, retrace la vie de Sainte Marie-Madeleine.

Cette église est la seule à avoir conservé ses statues polychromes fixées, selon la tradition médiévale, au-dessus des colonnes de la nef,  au plus près du chœur.

Les célèbres statues de la Vierge et de l'Ange de l'Annonciation sont des oeuvres tournaisiennes du XVè siècle et sont l’œuvre du sculpteur Jean de la Mer et du peintre Robert Campin pour la polychromie.

Cette église est désaffectée et n'est plus accessible aux visites.
Retourner au contenu | Retourner au menu