Son musée des Beaux-Arts - Les beautés du tournaisis

Les Beautés du Tournaisis
Les Beautés du Tournaisis
Aller au contenu

Son musée des Beaux-Arts

Chaque logo de site ci-bas donne un accès direct sur l'article du site en question en rapport au sujet.
Enclos Saint-Martin 3 - 7500 Tournai
Téléphone : +32 69 332 431
musee.beaux-arts@tournai.be
Conservateur : Monsieur Jean-Pierre DE RYCKE
Conservatrice adjointe : Madame Magali VANGILBERGEN

Le Musée des beaux-arts de Tournai est un musée d'art situé dans l'enclos Saint-Martin, à Tournai en Belgique, dans un bâtiment conçu par l'architecte Victor Horta. 

L'origine de la création de ce musée est un lien d’amitié entre Henri Van Cutsem (1839 – 1904) et Victor Horta (1861 – 1947) ainsi qu'entre Van Cutsem et Louis Pion, ancien directeur de l’Académie des Beaux-Arts et futur conservateur (le premier) du musée.

Le Musée des beaux-arts de Tournai trouve son origine dans la volonté du mécène d'origine bruxelloise Henri Van Cutsem exprimée peu avant sa mort en 1904 de léguer sa très importante collection de peinture moderne belge et française à la ville de Tournai, à la condition expresse d'y faire construire un musée par l'un de ses amis, le célèbre architecte de l'Art nouveau Victor Horta.

Conçu en forme de tortue, ou d'écureuil volant selon le sens de lecture de son plan terrier, le dispositif rayonnant et lumineux du musée fut définitivement établi par l'architecte en 1911. Les poignées de portes d'entrée représentaient des tortues. Il ne subsiste aujourd'hui que les poignées en elle-même, en forme de patte de tortues.

Suite au vol de La Joconde, Horta pense son musée pour parer aux problèmes de sécurité dans les musées. La Joconde a été volée au musée du Louvre le 21 août 1911, avant d'être retrouvée deux ans plus tard en Italie. Selon le plan du bâtiment, un gardien est capable de d'effectuer une surveillance panoramique des salles. En se plaçant au centre du musée, il peut observer toutes les salles disposées autour de lui.

Dans son œuvre, une des priorités de l'architecte est la luminosité. Le Musée des beaux-arts de Tournai répond à cette exigence mais ceci pose des problèmes pour la conservation des œuvres. En effet, celle-ci sont sensibles à un excès de lumière et aux changements de températures dont les causes sont les grandes verrières à double étage.

Commencé en 1912 sur le site de l'ancienne abbaye Saint-Martin et interrompu par la Première Guerre mondiale, le bâtiment ne fut définitivement achevé et inauguré qu'en 1928.
Différents legs :

Dès 1838 : décision de créer un musée de peinture à Tournai.
1er fond ancien : 90 tableaux offerts à la ville, contre une pension annuelle, par Hippolyte Equennez, peintre néo-classique installé à Tournai
+ peut-être peintures issues de l’ancien patrimoine de l’abbaye Saint-Martin (dispersé en 1794 par les révolutionnaires français)
1841 : +/- 40 tableaux du Bruxellois Verbelen
1843 : 410 (ou 496 selon d’autres sources) peintures données par le peintre et céramiste Jean-Baptiste Fauquez => constitution du noyau de peintures anciennes (plus intéressante = le Portrait de Saint Donatien attribué à Jean Gossart).
1904 : Legs d’Henri Van Cutsem : enrichi énormément la collection et vient l’équilibrer avec la période moderne.
Depuis lors : acquisition d’un Ensor, Pierrot et squelettes, ca 1905 et d’un Frits Van den Berghe, Roulottes, ca 1920 (aquarelle). Mais sinon, rien de significatif et grande absence des avant-gardes de la 1ère moitié du XXe s.

Dans l’ensemble, le musée compte plus ou moins 3000 pièces.

Page Facebook gérée par les Amis du Musée des Beaux-Arts de Tournai qui fait la promotion du Musée. Il est animé par l'ASBL "les Amis du Musée des Beaux-Arts de Tournai" en toute indépendance. Cliquez sur la bannière pour vous y rendre!

@2018
Créée avec WebSite X5
Les Beautés du Tournaisis
Retourner au contenu | Retourner au menu